• Quelques partitions (1)

     UN PETIT SOLDAT DE PLOMB  (1989)

    "Un petit soldat de plomb"  Le texte n'est pas à réciter. C'est l'argument de cette petite histoire en musique.

     

    Voici une version "orchestre" un peu enrichie de la partition (2011)

     

     

    SOUVENIR DE LISZT ou " J'ai toujours rêvé d'être un virtuose !"

     

     

    Qui n'a jamais rêvé de jouer comme Liszt ?  Cette  étude dans le style du maître hongrois est un modeste hommage à celui que tout pianiste considère comme le modèle même de la virtuosité, souvent brillant pour ne pas dire époustouflant, parfois  bavard, mais aussi profond dans ses dernières oeuvres. Si le coeur vous en dit, vous pouvez vous essayer à ce petit opus. Si vous y arrivez, bravo, votre niveau est excellent. Si les premières mesures s'exécutent facilement en alternant main gauche et main droite, très rapidement les arpèges, véloces, sont confiés à la seule main gauche. La fluidité dans la rapidité est requise avant d'appliquer des accords qui se doivent puissants avec un immense crescendo dans l'esprit du maître. La nuance  pp de la coda  est évidemment à ne pas appliquer à la lettre. Un mf aurait mieux convenu. Il s'agit surtout de créer un contraste avec la nuance forte qui précède mais l'enthousiasme ne doit pas faiblir pour conclure le morceau.

      Désolé de ne proposer qu'une séquence midi de la partition, mais je ne suis pas pianiste et donc parfaitement incapable d'interpréter cette oeuvrette.

     

    SONNET

     

     

    « La guitare improbableFaire un morceau sur GarageBand »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :